TÉLÉCHARGER MANDRIVA 2011 GRATUITEMENT

Et bien sur, personne de Mandriva n’a répondu. La version finale n’inclut pas Flash player. Donc Dmitry Komissarov, un homme d’affaire russe qui a réussi durant les années 90 dans l’informatique, décide de se lancer dans la course, visiblement avec l’appui de l’ancien ministre afin de reprendre le marché à AltLinux http: On trouve également et en cherchant bien des documents comme ce rapport www. Comme il s’agit de Kde, toutes ces simplifications sont proposées par défaut, mais resteront maîtrisables par l’utilisateur s’il souhaite changer. Cela tranche nettement sur le bureau dont l’intégration est soignée. Pour citer multik source, le lien que j’ai mis plus haut Let me explain the situation.

Nom: mandriva 2011
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 7.8 MBytes

Maintenant, les applis s’étendent sur les deux écrans d’office. L’autre bonne nouvelle est de voir que cela s’inscrit désormais dans un plan de développement clair en Russie, ce qui assurera la pérennité du projet. Je cherche sérieusement à remplacer Ubuntu chez moi: Drakconf est d’ailleurs lui aussi toujours en Gtk l’expérimental « mandriva package manager » n’est pas installé par défaut et il vaut mieux L’étoile exprime en elle-même la facilité offerte par Mandriva pour configurer et effectuer les tâches de tous les jours sur son ordinateur, aussi simplement que par la magie, elle aussi évoquée dans cette étoile. Il y aussi eu parfois des démos de jeux.

La nouvelle version de la distribution Mandriva Linux, nommée Hydrogenest sortie officiellement à la fin du mois d’août. On compte une cinquantaine de mainteneurs actifs. C’est à cette équipe que la distribution doit de nouveaux et nombreux développements, ainsi que l’organisation de la collaboration internationale entre les différentes équipes.

L’équipe se focalise dorénavant sur KDE. Mais ces dernières s’appuient sur la communauté Mandriva International Backports et edumandriva.

Le développement passe sur un cycle de production d’une nouvelle version de la distribution par an contre deux par an précédemment supportée durant un an et demi. La distribution est désormais unique, fini les powerpack payants et les one gratuites remplies de logiciels propriétaires. La seule version grand public désormais disponible est l’équivalent de feu version Free, et se nomme Mandriva Desktop pour différencier de Mandriva Enterprise Server, la version entreprise. Les logiciels non-libres sont toujours accessibles en ligne, dans la mesure de leur possibilité de re-distribution drivers propriétaires, codecs multimédias, etc.

La configuration du dépôt non-free est automatique: L’installateur est lui aussi unique. L’installateur copie et c’est tout. À noter que le partitionnement peut toujours être réalisé de manière personnalisée.

Un seul bureau est désormais disponible, fini les multiples propositions lors de l’installation. KDE est privilégié et la distribution fait ainsi un retour à ses racines.

Les autres bureaux seront toujours accessibles en ligne, dans la mesure des possibilités d’empaquetage communautaire. La configuration du dépôt contrib est automatique.

Des applications uniques pour chacune des fonctions. Ainsi shotwell est choisi comme gestionnaire de photos, SMplayer comme lecture vidéos fichiers, en ligne, TVet PiTiVi comme éditeur vidéo.

Les autres logiciels, répondant à des besoins plus pointus, sont disponibles en ligne. Ainsi Digikam et Kdenlive pourront être installés immédiatement. Le thème est lui aussi unique. Depuis Grub jusqu’à Kde, en passant par de nombreuses retouches ayant fait l’objet de développements spécifiques, pour Dolphin par exemple. Ainsi que pour les applications Gtk. La philosophie générale de la version Desktop officielle semble pouvoir se résumer en deux mot: De nombreuses applications Gtk se trouvant sur le bureau KDE, une intégration particulière a été réalisée avec l’utilisation d’un thème s’appliquant à toutes les applications issues de ces deux toolkits différents.

L’identité visuelle est ainsi unique. Le thème de l’installateur refait: Le gestionnaire de connexion simplifié: Un set d’icônes originales livré: Et plus de courriels ont été échangés avec les projets libres en amont constituant la distribution.

  TÉLÉCHARGER GASTON WADIOUR

Mandriva –

Là encore, des choix précis ont été fait, et une feuille de route simple établie. Plus mandiva 10 gros changements et développements spécifiques ont été réalisés pour Mandriva dont certains encore en bêta. La migration vers RPM5.

Ce qui devrait donner un double bénéfice: Et pour la distribution, une meilleure collaboration avec le projet en amont, par rapport à rpm4, étant donné que deux développeurs majeurs de rpm5 sont actuellement employés de Mandriva. C’est packages qui ont été convertis. Refonte du fameux « Centre de Contrôle ». Là encore c’est un souci d’intégration qui semble animer les équipes.

Bien que cette version intègre toujours le bon vieux « drakconf », le travail continu et certains outils sont en train d’être migrés en Manrriva dans systemsettings, l’outil de KDE. D’un autre côté, drakrpm, le gestionnaire de logiciels, est aussi en cours de ré-écriture en Qt. Ces nouveaux outils devraient être livrés avec la version LTS de fin d’année.

mandriva 2011

Et le travail d’intégration du vieux drakconf dans systemsettings devrait se poursuivre. Nouvel outil établissant la liaison entre les utilisateurs et les développeurs, pour simplifier à la fois la remontée des bogues, des problèmes et leurs résolutions au cas par cas si besoin. L’utilisation peut être anonyme, avec un identifiant basé sur le mail, tel que bugzilla le proposait.

Ou par ouverture de ticket dédié. Les choix radicaux de simplification de la totalité de la distribution, depuis les process d’interaction jusqu’au thème graphique en passant par le contenu des iso, sont également les reflets de choix clairs, mais ayant des effets secondaires:. Conclusion C’est d’abord une surprise de voir une Mandriva sortir vraiment pour tous ceux qui la croyaient morte. Bien sûr elle est encore sujette aux rumeurs et trolls divers.

Qu’on apprécie ou pas le résultat, force est de constater que le travail accompli est énorme de nouveaux développements, systemd, rpm5 somme toute par rapport au délai de sorti, retardé de trois mois.

C’est ensuite une bonne nouvelle: L’autre bonne nouvelle est de voir que cela s’inscrit désormais dans un plan de développement clair en Russie, ce qui assurera la pérennité du projet. C’est aussi une belle réussite d’intégration graphique, avec des nouveautés à découvrir, et un usage de nepomuk enfin utile par défaut à toutes et tous.

C’est rassurant tant par ses choix restreints mais clairs, que pour le plan du projet, et pour son avenir. Quant à la distribution elle même, force est de constater qu’il s’agit d’une belle réussite. C’est vers la communauté mandrivienne qu’il faut se tourner pour trouver des versions d’installation alternatives.

De fait, la Community edition Mandriva LXDE est déjà sortie la version 32 bits d’abord, la version 64 bits sera disponible sous peu. Cette dépêche a été réalisée conjointement par littlebreizhmanBruce Le Nainbaud et trollkey. C’est pas mal que Mandriva continue, malgré le fork initié par Mageia. En plus ils se sont enfin débarrassés du thème la Ora, et semblent avoir fait des choix rationnels pour simplifier l’utilisation. Une question, le choix de passer en rpm5 et de modifier en profondeur la distribution, n’est-il pas lié à Mageia, dans le cas où cette dernière voudrait se resynchroniser sur Mandriva mais peut-être n’est-ce plus nécessaire?

Only wimps use tape backup: Votre navigateur doit être mal configuré, quand je tape http: Je sais que ce n’est pas le sujet mais il aurait aussi intéressant d’avoir un bref aperçu de la société, notamment en France. Que devient Mandriva, et quand je pourrais revendre mes actions ;- Enfin à 0. Il reste beaucoup d’employées?

Linux : Mandriva en version finale

Lors de la rédaction, j’avais commencé un paragraphe dans ce sens mandriav comme le consensus des rédacteurs l’a fait passer à la trappe car un peu HS. Tu peux regarder dans les commentaires de mon journal Mandrriva y a quelques commentaires de personnes assez informés plus que moi en tout cas à propos de la société Mandriva, de misc notamment, avec des liens vers des posts et autres pages web sur la situation.

  TÉLÉCHARGER MÉMOTECH GÉNIE ÉNERGÉTIQUE PDF GRATUIT

mandriva 2011

Même si je n’ai pas migré vers mes premiers amours, je dois dire que j’ai été mahdriva surpris En effet, tous mes précédents tests de Mandriva m’avait donné l’impression d’une distrib non fini, moche, voir 0211 moche par rapport à la concurrence. Avec cette version, ça ressemble enfin à quelque chose, et en plus, Mandriva s’offre le luxe de jouer sur le terrain de Canonical en ayant de la valeur ajouté intégré à manfriva bureau.

Mise à jour en ligne en suivant leur procédure Problème, il voit bien les découpages llvm de premier niveau, les partitions physiques raid, mais il ne voit pas le raid1 md0 ni les partitions llvm qui sont dedans – et même en ré-associant les deux partitions en raid1 en un md0, il ne voit pas ce 201 y avait déjà dedans semble repartir de zéro Je persévèrerais un peu Entre Systemd et rpm5, je ne suis pas sûr qu’un simple « urpmi –auto-update » te mette le tout dans un environnement bien stable.

En tout, cas pour l’utiliser quotidiennement au boulot et chez moi, elle me donne entière satisfaction. Je me suis habitué à Rosa, et c’est vraiment pas mal. J’aime beaucoup le thème avec accélération graphique.

Bon, je vais stocker mes comptes utilisateurs ailleurs avant de tout reformater la précédente réinstallation complète date de je ne sais plus quand On verra ce WE. Est-ce que KMail est toujours dispo j’ai lu que Thunderbird était utilisé mandrivx défautet est utilisable je le préfère à Thunderbird.

mandriva 2011

J’ai fait la mise à jour d’une machine via internet de la Pas de problème majeurs pour lors de la mise à jour. Par contre, je fais du dual screen avec une carte nvidia et là ça coince: Je m’explique pour ceux qui n’auraient pas l’habitude. Dans la version précédentes et celles d’avantl’écran virtuel résultant de la fusion des deux écrans physiques permettait que les applications détectent les 20111 des écrans mandrva la maximisation de la fenêtre se limitait à l’écran où était affiché la dite application avec moyen de l’étendre sur les deux.

Maintenant, les applis s’étendent sur les deux écrans d’office. J’ai tout retourné, essayé plein de mxndriva dans xorg. Mais rien ne fonctionne. Si quelqu’un à des pistes pour revenir au comportement initial, je suis preneur.

Linux : Mandriva 2011 en version finale

Il y a tellement de possibilités de problèmes et de solutions que j’en choisirai une: Lancez deux serveurs X, un par écran.

Cela ne permet pas de glisser les applications de l’un à l’autre de l’écran, mais avec la directive Screen « Screen1 » RightOf « Screen0″un exemple ou Leftof, selondans la section ServerLayout afin que la souris puisse se déplacer entre les deux écrans Nvidia ajoute une possibilité parmi les déjà nombreuses possibilités de Xorg, le twinview, qui est un chouilla particulier. C’est génial, le tout, mais attention à ne pas se mélanger les pinceaux: Pour le manque de détection de la taille réelle, mon avis est que tu devrais essayer de fixer les directives modeline à l’ancienne: Puis du côté de la directive metamodes Mais visiblement pas toujours Mieux vaut donc fixer pour chaque moniteur un vrai modeline puis déclaré son metamode global.