TÉLÉCHARGER RPM YUM

Aller au contenu Aller au menu. Offrez un café au rédacteur en cliquant sur la tasse. S’il y a un champ supplémentaire inconnu, l’appli peut l’ignorer c’est ce que fait Firefox etc. Pour être claire, j’en ai rien à foutre de savoir que Debian en a une plus grosse ou pisse moins loins que bidule. Je suis bien d’accord avec toi: Je connais que peu Fedora mais ce qui est sur c’est que le refus de packager certains programmes fglrx a activement participé à ma fuite de chez Debian.

Nom: rpm yum
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 46.8 MBytes

Ok elle est misérable mais je voulais quand même la partager Rah la la tu m’a l’air particulièrement stressé. Pour tout t’avouer, j’ai pas pigé grand chose de ton histoire de signature de paquet qui du coup permet des miroirs et une integration. Je ne vois pas où tu veux en venir. Pour les articles homonymes, voir RPM. Tu peux faire un fichier.

Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. Suivre le flux des commentaires. Nous n’en sommes pas responsables. Aller au contenu Aller au menu. Flash ça pue c’est mal. Mais maintenant c’est adobe qui supporte la version rpm et propose aussi un dépôt yum pour avoir toujours la dernière version sans se prendre la tête: Notons que pour accéder au dépôt yum, Adobe fait comme tout le monde.

Adobe propose un paquet rpm avec la définition du dépôt. Donc il suffit de gpm Du moins sous Fedora. Et après c’est comme d’hab. C’est-à-dire qu’il n’y a pratiquement rien à faire.

Et ca marche sur Les dpm, amd64 et autres sparc? Et bien tu peux attendre J’ai eu l’explication il n’y a pas longtemps en hum à l’Akademy avec le developpeur du plugin flash.

La raison est qu’il ne veut livrer que des produits qu’il utilise au jour le yim pour des raisons de traquage de bug. Or, il faut croire qu’il n’a pas de ppc, amd64 et autres sparc Tu parles de Mike Melanson? Pourtant il a l’air tres competent, il a fait de la retro-ingenierie sur de nombreux codecs multimedia pour implementer les implementer dans ffmpeg. Est-ce qu’il existe un plugin flash pour une quelconque plateforme 64bit?

Ce n’etait pas le propos de ma question: La réponse c’est non, vu que tu as vraiment du mal à comprendre. Il n’existe pas de plugin flash « officiel » 64 bits. Mais gnash est un plugin flash qui marche aussi en 64 bits. La réponse était donc correcte et appropriée, bien que peu développé, je te l’accorde. Donc tu n’as aucune raison de faire ton grincheux sur le contenu de ma réponse.

Qu’est ce que c’est que ce foutage de g le. Dans le genre excuse bidon, elle est belle celle-ci.

Se connecter

En revanche, s’il est tout seul à faire le portage du plugin, il a peut être pas yuj temps de s’occuper des autres archi, ça je veux bien le croire. Faut pas nous prendre pour des idiots non plus. T’as bien lu toute la phrase? C’est sur que c’est autre chose que les logiciels libres où n’importe qui peut déposer son bogue n’importe comment, mais bon ça s’appelle de la professionnalisation je crois, on aime ou pas, mais bon c’est l’un des avantages ou inconvenient des logiciels propriaitaire quoi.

Pas besoin d’ajouter un dépôt supplémentaire, il est dans un dépôt officiel: C’est ça qui est beau avec Debian, tout est dispo « out of the box » avec les depôts officiels. Debian et le proprio ça fait un.

  TÉLÉCHARGER SPLITCAM POUR WINDOWS 7 32BIT

RPM Package Manager — Wikipédia

C’est leur truc malgres les discours. Fedora n’est pas « aussi intelligent » que Debian. Sinon il y a aussi Linpire, Xandros, etc qui ont le Debian touch. Ce que dis pas le monsieur c’est que dans le tout « out of the box » il compte toujours pas des trucs comme w32codecs, acroread, nero, vmware, virtual box. Et il y a pas si longtemps ils avaient pas non plus les fglrx, les drivers nvidia, tout ce qui etait java. Enfin bref eux et le proprio c’est pas ça non plus. Je me demande si ils ont changé de direction a cause d’ubuntu ou a cause du changement de leader, ou les deux?

Pour être claire, j’en ai rien à foutre de savoir que Debian en a une plus grosse ou pisse moins loins que bidule. Du moins ici, dans ce journal. La majorité des boites proprios lorsqu’elle fait du logiciel pour Linux, les fournit de façon « bâtarde ».

C’est à toi de « checker » régulièrement le site ftp pour voir s’il n’y a pas une mise à jour. C’est particulièrement dangereux pour des programmes qui sont de bonnes cibles pour les crackers.

Par exemple, le paquet adobe-release a aussi la clée gpg qui a signé les paquets. Ceci permet à Adobe d’autoriser les mirroirs sauf pour adobe-release qui a la clée. Si un mirroir est cracké et le paquet flash-plugin. Tous ça n’a rien de nouveau, c’est fait par Fedora et ceux qui fournissent des dépôts pour Fedora depuis des lustres. Probablement que d’autres distributions font de même. Mais c’est la première fois que je vois ça pour une boite qui fournit du proprio.

Mais je crois qu’il existe des utilitaires pour installer des paquets rpm sur Debian par exemple.

rpm yum

Les dépôts yum jum des fichiers xml et donc tout le monde peut les lires facilement voire les étendre si necessaire sans que ça perturbe le fonctionnement des utilisateurs de yum. J’ignore la réponse à toutes ces questions: Je suis très très content qu’une boite suive enfin le « logiciel libre touch » en matière d’installation de logiciel.

Notamment pour la signature des paquets et la prise en compte du système de gestion de paquet donc mise à jour automatique ce qui est très très très important pour la sécurité.

rpm yum

Que Debian aille checker tous les jours le site d’Adobe pour voir s’il y a une nouvelle version afin que les utilisateurs de Debian soit à jour, c’est bien. Qu’Adobe nous fournisse ce service c’est mieux pas d’intermédiaires, pas de duplication d’effort. Opera le fait également depuis un moment pour Debian: Enfin un commentaire avec « Debian » dedans, qui est fort à propos, et qui n’est pas dans la catégorie « j’en ai une plus grosse que toi ».

Créer un dépôt de paquets Yum

Ce sont des choses comme ça qu’il faut et non des intermédiaires qui repackagent, des bugzilla séparés, etc Pour du logiciel proprio où on n’a pas accès au source c’est le plus approprié, c’est très « confortable » et sûr. Par contre Debian pourrait peut-être s’inspirer de ce qui rpn fait avec yum. Ça évitera de « tripatouiller » les fichiers de configuration apt et d’importer une clée à la main. Ça ne doit pas être bien compliqué à faire si ce n’est pas déjà fait.

Ok elle est misérable mais je voulais quand même la partager Rah la la tu m’a l’air particulièrement stressé. C’est pas bon ça.

  TÉLÉCHARGER WINHLP32 POUR WINDOWS 7

Ma réponse n’avait en rien le sous entendu « Debian c’est mieux tralalalalèreuh ». Je connais que peu Fedora rlm ce qui est sur c’est que le refus de packager certains programmes fglrx a activement participé à ma fuite de chez Debian. C’etait donc bien un reproche que je faisais là. Pour tout t’avouer, j’ai pas pigé grand chose de ton histoire de signature de paquet qui du coup permet des miroirs et une integration.

Et c’est aussi pour ça que même sans être pour le proprio, je pense que si une boite daigne se casser le cul à porter un truc sous linux on peut faire l’effort de le packager. Mais je crois qu’il existe des utilitaires pour yuk des paquets rpm sur Debian par exemple Oui alien, mais à éviter puisque le rpm est compilé avec des dependances qui ont differentes versions et patch qui font que ça passe plus ou moins bien. Il vaut mieux préfèrer le paquet fournis par sa distrib, puisque si il est pas mis à jour c’est qu’il y a de la casse.

Et un système de paquets ça sert à ça. Les dépôts yum sont des fichiers xml et donc tout le monde peut les lires facilement voire les étendre si necessaire Mais arrêter de rebaver les mêmes conneries.

Les commandes RPM et Yum

C’est du xml DONC tout le monde peut lire Ce serait rp, fichier text quelconque on saurait pas? Ce serait un binaire avec une explication de comment il marche on yu pas?

Pareil pour les extensions. Tu peux faire un fichier xml illisible. Et si tu prend le critère lisible « humainement » alors là c’est pas loin d’être assuré. Oui, il y a des avantages au xml, mais pas ceux là. Merci donc de ne pas les citer comme une conséquence logique. Les paquets en exemple que je t’ai donné c’etait juste pour rlm mon point comme quoi Rrpm ne donne pas du proprio comme ça.

Et a mon sens c’est une mauvaise chose, maintenant ça c’est subjectif. Donc qu’ils soient ou non dans yum je vois pas exactement le rapport.

Normalement tout système de paquets qui se respect, peut faire une recherche rapidement Si je suis bien d’accord pour l’avantage d’avoir un paquet fournis par le reel developpeur directement dans le système de paquet.

J’en vois beaucoup moins à rpk histoire de clé. Si ton cracker pose son code directement dans flash sans que le dev le vois, tu l’as dans l’os. De même si c’est le dev lui même qui le fait ou même le mainteneur. Et le tout est vrai pour tout les paquets et toutes les distribs. Donc qu’il soit ou non signé qu’es ce que tu gagne? Es ce que c’est juste parce que rpm impose des restrictions si il ne l’est pas? Dans tous les cas quand tu accepte un code sans l’avoir entierement compris et même comme ça tu t’expose à un danger potentiel.

Oui yuk rien à voir avec linuxfr.